Retour au site

Archive for March 20th, 2012

Lana Del Rey fait la moue pour Mulberry

Tuesday, March 20th, 2012

Avec sa moue boudeuse à outrance, sa voix de femme mûre et un talent indéniable qui jaillit dans ses chansons tristes et nostalgiques, l’Américaine Lana Del Rey est La Star du moment et ce dans la plus grande tradition rétro hollywoodienne. Pourtant, c’est la marque britannique Mulberry qui, la première, en fait son égérie et lui dédie un sac.

 

Sur Youtube, le clip de la chanson Born to Die score plus de 30 millions de vues, un véritable record pour une artiste qui, il y a un an, répondait encore au nom d’Elizabeth Grant, chantait dans des bars indies de New York et n’affichait pas encore cette moue aux lèvres (que l’on soupçonne largement refaites) boudeuses désormais indétachables du personnage.

 

Glamour et innocence

 

Six mois avant la sortie de son album Born to die, quelques malins pressentent le prodige et particulièrement Emma Hill, la directrice artistique de la marque anglaise Mulberry. “En regardant ses vidéos, c’était clair que Lana aimait raconter une histoire, qu’elle avait une manière éclectique de regarder les choses. Bien sûr, nous faisons des choses différentes, mais il y a chez elle un côté enfantin, innocent et glamour qui colle avec notre marque”, explique Emma. Bref, elle a tout de suite senti une connection entre la future star et le ton de Mulberry.

 

Succès et controverse

 

Après quelques échanges téléphoniques secrets avec la star, Emma Hill décide de la création d’un sac Lana Del Rey. Le fameux sac Alexa Chung, inspiré par la charmant présentatrice télé, avait fait grimpé les profits de Mulberry de manière exponentielle. “Tout le monde me demandait qui allait prendre la suite d’Alexa, et quand j’ai découvert Lana Del Rey, j’ai su que ce serait elle”, explique Emma. Et c’est à la dernière Fashion Week en février à Londres que Lana-Lizzy a dévoilé aux yeux du monde le fameux sac qui sera en vente à partir du mois de mai dans les magasins Mulberry.

En août dernier, lorsque les accords secrets étaient conclus, la marque n’avait encore aucune idée du succès à venir de Lizzy Grant et de la controverse qu’il allait soulever. Accusée d’avoir fabriqué son image avec le renfort de son manager et son papa millionnaire, et suite à des performances live désastreuses, Lana Del Rey vient sans doute de passer un hiver peu confortable… Sauf sur le plan financier, car malgré ses détracteurs et ses ratages en concert, “Born to die” se vend comme des petits pains.

 

Comme dirait l’autre, la critique est aisée mais l’art est difficile. Quoiqu’en disent ses détracteurs, moue ou pas moue, le talent de cette jolie fille à papa est indéniable. Vous avez d’ailleurs déjà sans doute craqué pour l’album, vous craquerez aussi pour le sac !

 

EB