Retour au site

Archive for February 23rd, 2012

Les bals masqués décadents de The Last Tuesday Society

Thursday, February 23rd, 2012

 

The Last Tuesday Society n’est pas seulement un magasin spécialisé dans la taxidermie, ni une galerie où l’on organise des expos et des conférences philosophiques, c’est aussi – comme son nom l’indique – une drôle de société : Un cercle de dandies décadents qui organisent des bals masqués baroques où l’atmosphère flirte avec les scènes les plus osées du chef d’oeuvre de Stanley Kubrick, Eyes Wide Shut. En piste !

 

Il faut s’y prendre à l’avance pour obtenir une entrée à l’un des bals masqués de The Last Tuesday Society et surtout faire un effort vestimentaire certain. A moins que vous optiez pour la nudité, tout à fait tolérée, “à condition de peindre votre corps et bien sûr, de ne pas oublier votre masque ou votre lou.

 

De pièce en pièce, de débauche en débauche…

 

C’est dans un Gentlemen’s Club, spécialement emprunté pour l’occasion, et dont le décor rococo se prête à merveille à l’évènement que les bals masqués de The Last Tuesday Society ont lieu. D’une pièce à l’autre, le style varie. Dans l’une, un groupe de mariachis met du piment à une ambiance déjà hot. Une cage – à taille humaine- trône dans la salle et on s’amuse à s’y enfermer, à s’en faire libérer et même à s’y faire gentiment fouetter… Décidément hot !

 

Ecrevisses, huitres et nudité

 

A côté, dans une atmosphère beaucoup plus obscure, une fille dénudée s’excite sur une barre de pole dancing, seule au milieu des débauchés trop occupés à flirter derrière leurs lous… Des serveurs et des serveuses entièrement nus proposent des écrevisses et des huitres sur des plateaux d’argent. La toute proximité de leurs corps nus et de certains de leurs attribus rend la consommation de ces mets aphrodisiaques un brin embarassante…

 

Un homme passe, nu. Seul son sexe est peint. Il est aussi cintré d’une laisse. Visiblement à la recherche d’un maître ou d’une maîtresse, notre fétichiste se dirige vers une salle qui pourrait être une des antichambres du manoir d’échangistes du chef d’oeuvre de Kubrick. On y valse sur une musique baroque. Une Marie-Antoinette poudrée et perruquée mène la danse… Dans ce décor d’Eyes Wide Shut, c’est bien grand ouverts que l’on veut garder les yeux !

 

EB

 

Prochain bal de The Last Tuesday Society, le 18 février : http://www.thelasttuesdaysociety.